Entreprendre quand on est jeune maman : prête à relever le défi ?

par | Mar 14, 2022 | Entreprendre

entreprendre maman

Depuis que tu es maman ou que tu es en congé maternité, tu penses de plus en plus à créer ton entreprise. Un pari fou ? Un peu, quand on sait qu’être maman, c’est déjà un boulot à part entière et un bouleversement total. Pourtant, bon nombre de femmes se lancent dans l’aventure. Pourquoi ce déclic maintenant ? Quels sont les métiers pour mumpreneur qui ont le plus de succès ? Comment allier vie pro et vie de famille ? Voici ton guide complet pour entreprendre quand on est jeune maman !

 

 

Entreprendre, ce n’est déjà pas de tout repos

De manière générale, créer son entreprise est loin d’être un long fleuve tranquille. On est nombreux à rêver de lancer son activité sans patron et sans contrainte. Mais pour accéder à cette liberté, il faut s’investir à fond. Et parfois, on y laisse quelques plumes. Ça passe ou ça casse..

 

On passe en permanence par des hauts et des bas dans son chiffre d’affaires, dans ses émotions, etc. Et c’est normal, c’est ça la vie d’entrepreneur !

 

Alors bien sûr, c’est à toi de faire en sorte que cette aventure ne se transforme pas en cauchemar. C’est pour cette raison que le mindset de l’entrepreneur (état d’esprit) est tellement important. Car beaucoup considèrent que la réussite d’une entreprise, c’est 80 % de minsdet et 20 % de stratégies de travail.

 

On parle souvent de cap des 3 et 5 ans à passer. Ce sont les débuts les plus difficiles mais si tu es persévérant, ça va payer. Et ce, quel que soit ton domaine d’activité.

 

La logique des choses, c’est donc de créer son entreprise au moment opportun :

 

  • tu es célibataire ou en couple sans enfant ;
  • tu as de l’énergie à revendre ;
  • tu as du temps libre ;
  • tu te sens en sécurité financière.

 

 

Ok, mais concrètement, c’est très rare d’avoir tout ça en même temps. Si on attend le bon moment, on ne va jamais se lancer !

 

 

Exactement ! C’est pour ça qu’il ne sert à rien d’attendre. Tu dois passer à l’action rapidement si tu as vraiment envie d’entreprendre. Même quand on est maman !

 

 

Tu veux devenir mumpreneur, c’est tout à ton honneur !

 

Et justement, cette envie de se mettre à son compte s’est accentuée depuis que tu es mère de famille (ou en congé maternité).

 

 

Pourquoi maintenant alors que c’est censé être une des périodes les plus difficiles dans la vie d’une femme ?

 

Le besoin de profiter de ses enfants

 

Avant, tu étais libre de travailler à tout moment, pendant la nuit si tu voulais.

 

 

Mais ça, c’était AVANT !

 

Maintenant que tu as des enfants (ou prochainement), tu ne peux plus te permettre d’avoir ces horaires décalés.

 

Bien sûr, tu as toujours la possibilité de les faire garder, mais avoue que ça devient compliqué. Et puis de toute façon, tu n’as plus envie ! Tu veux voir grandir tes enfants car le temps passe trop vite. Hors de question pour toi de rater toutes ces premières fois parce « maman travaille ».

 

En étant maman entrepreneur, tu peux te permettre de choisir tes horaires et ça, ça n’a pas de prix !

 

 

La volonté de montrer l’exemple de la femme épanouie

 

Tu deviens responsable et ton rôle est de montrer le bon exemple à tes enfants. Tu as envie qu’ils te voient comme une femme épanouie dans sa vie professionnelle et personnelle. Maman qui râle tous les soirs à cause de ses collègues, c’est TERMINÉ ! Aujourd’hui, tu souris à la vie et tu as à cœur de leur inculquer les valeurs de la vie.

 

 

business-woman

 

 

L’envie d’avoir des projets en dehors de la maternité

 

Les couches, les biberons, les poussées dentaires…, c’est bien gentil mais tu ne veux pas que ta vie tourne uniquement autour de ça. Même si tu aimes tes enfants par dessus tout, tu as envie de te réaliser en tant que femme. Bien sûr, tu pourrais retourner dans le monde du salariat comme tout le monde car là aussi, les projets sont autorisés. Sauf que toi, tu veux un vrai défi à relever.

 

La sensation d’avoir une seconde vie

 

La naissance d’un enfant, c’est comme une seconde vie pour la maman. On apprend énormément sur soi et on change, c’est inévitable. Cette étape, tu le vois comme un nouveau départ, comme si « la nouvelle toi » était née. C’est donc le meilleur moment pour changer de métier, se reconvertir et entreprendre quand on est maman.

 

L’impression d’être une superwoman

 

Héhé, tu as accouché et ça, ça fait de toi une guerrière, une superwoman. Que tu aies eu recours à la péridurale ou non, tu es fière de toi (oui, tu peux l’être). À présent, tu as cette sensation que tu peux déplacer des montagnes. Tu te sens pousser des ailes, et ce n’est pas que l’effet des hormones.

 

 

Gérer business et enfants en même temps ? LOL ! Finger in the noz !

 

Bon, méfie-toi quand même…

 

La prise de conscience de l’inégalité homme-femme au travail

 

Jusqu’à maintenant, l’écart de salaire au travail entre les hommes et les femmes ne t’a pas trop dérangé. En réalité, ce n’était pas vraiment un sujet auquel tu pensais.

 

Sauf que là encore, ça c’était avant ! Parce que lorsque tu dois t’absenter à cause de ton bout d’chou qui est malade, que tu refuses les heures sup et que tu prends tes vacances pendant la période de rush, le patron te le faire savoir.

 

En plus des nombreux coups bas, on note une différence flagrante entre le salaire de l’homme et de la femme. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Le salaire d’une femme est en moyenne 20 % inférieur à celui de l’homme. Après l’arrivée du 1er enfant, le salaire baisse de 25 % en moyenne.

 

NON, ce n’est pas normal et aujourd’hui, il est temps de se rebeller !

 

Pour contrer cette injustice, tu décides d’aller de l’avant et de créer ton entreprise en tant que jeune maman.

 

 

22 idées de business pour les mamans

 

As-tu une idée d’activité qui pourrait te plaire ? Si ce n’est pas le cas, je t’invite à lire cet article « comment se mettre à son compte quand on n’a pas d’idée de projet ?« .

 

En tant que mumpreneur, il est plus facile de se tourner vers les métiers du web car tu peux travailler à la maison et tes horaires sont flexibles.

 

Parmi ces métiers du web adaptés aux jeunes mamans, je pense à :

 

  1. Rédactrice web (mon métier) : écrire des articles de blog, pages internet, fiches produits et ebooks.
  2. Assistante virtuelle : le bras droit de l’entrepreneur du web. Les missions sont variées : emailing, création de visuels, montage vidéo, réalisation de tunnels de vente, etc.
  3. Community manager : gérer les réseaux sociaux.
  4. Closeuse (mon autre activité) : vendre par téléphone de façon éthique en conseillant la personne (et non en faisant du forcing). Rien à voir avec le harcèlement téléphonique que l’on connait tous !
  5. E-commerçante : avoir une boutique en ligne.
  6. Coach : accompagner les personnes dans leurs envie d’évolution professionnelle et/ou personnelle.
  7. Infopreneuse : créer des formations en ligne, peu importe la thématique.
  8. Créatrice de produits fait-main : bijoux, vêtements, cosmétiques, thés, etc. Parmi les sites les plus connus : Etsy et Amazon Handmade.
  9. Traductrice : livres, agences de voyages, entreprises à l’internationale, etc.
  10. Professeure : chant, musique, anglais, cuisine, yoga, etc.

 

 

Ce sont des métiers où tu peux bien gagner ta vie, souvent en freelance.

 

En dehors du web, tu peux devenir :

 

14. Photographe

 

15. Décoratrice d’intérieur

 

16. Naturopathe

 

17. Assistante maternelle, etc.

 

 

photographe

 

 

Si tu es mère au foyer et que tu cherches un revenu complémentaire, voici quelques pistes :

 

18. Créer un blog et le monétiser.

 

19. Se lancer dans le marketing d’affiliation.

 

19. Créer sa chaîne YouTube ou son Podcast.

 

20. Créer un ebook.

 

21. Louer sa voiture, ses équipements et objets.

 

22. Faire de l’achat-revente, comme sur Stocklear, par exemple.

 

 

Cette liste n’est qu’un échantillon. À toi maintenant de tester et de voir ce qui te convient le mieux !

 

 

6 conseils pour allier vie pro et vie de famille

 

 

travail-maison-enfant

 

 

Toutes ces idées de business pour maman (et papa aussi) donnent envie, n’est-ce pas ? Mais avant de plonger dans le grand bain, je tiens à te mettre en garde : entreprendre quand on est maman demande une certaine méthodologie. Voici mes 5 conseils destinés en particulier aux entrepreneuses du web et celles qui travaillent à la maison.

 

1) Déculpabiliser

 

Il ne faut pas se voiler la face : travailler avec ses enfants à la maison est une réelle épreuve. Tu l’as peut-être vu pendant ces longs mois de confinement. Et si tu créé ton entreprise à l’extérieur, c’est même quasi-impossible.

 

Si tu veux entreprendre en étant maman, je te conseille fortement de faire garder ton bout’chou. Tu as aussi le droit de le récupérer un peu plus tard que prévu ou songer à la garderie. Tu dois t’investir à 100 % dans ton business, surtout au début. Culpabiliser quand on est maman, c’est courant. Et particulièrement quand on se lance à son compte.

 

 

Tu travailles à la maison/tu es ton propre patron…, mais en fait, pourquoi tu ne gardes pas ton enfant ? Pourquoi tu le récupères si tard ? Et pourquoi bla bla bla bla…

 

Ça, c’est le genre de phrases que tu pourrais entendre de la part de ta famille, tes amis, la crèche, etc. PRÉPARE-TOI ! Tu n’as pas à culpabiliser. Ce que tu fais, ce n’est pas un passe-temps, c’est un vrai boulot, TON entreprise !

 

Bien sûr, ton objectif en te lançant dans l’entrepreneuriat, c’était de passer un maximum de temps avec ton enfant. Ne t’inquiète pas, tu pourras revoir ton planning lorsque tu auras trouvé ton rythme de croisière. Et n’oublie pas : tu as cette chance incroyable de pouvoir te consacrer à lui lorsqu’il est malade et quand tu en as envie.

 

2) Lâcher prise

 

Cela rejoint un peu le point d’avant : tu dois apprendre à lâcher prise.

 

Une des phrases qui m’énerve le plus, c’est :

 

Entreprendre sur le web, c’est travailler quand on veut, d’où l’on veut…

 

Euhhh, oui mais non en fait… ! Parce que quand tu as une vie de famille, c’est plus compliqué. Tes enfants, ils vont à l’école, ils ont des horaires. Sans parler de ton conjoint qui lui aussi, a des contraintes.

 

Toi qui veux lancer ton business sur internet, tu aimerais pouvoir y consacrer tout ton temps parce que c’est tout nouveau, c’est ta passion. Le problème, c’est que TU NE PEUX PAS ! Tu vas devoir récupérer ton enfant le soir et donc, arrêter de travailler. S’il est en âge d’aller à l’école, tu ne pourras travailler que 4 jours par semaine.

 

Tu penses pouvoir bosser lorsqu’ils sont à la maison, le week-end ? C’est possible mais je te renvoie au point précédent sur la culpabilité de la jeune maman.

 

« Ok, j’ai 5 minutes de libre (10, soyons fous) pour travailler/faire ma compta. Let’s go !

 

« Mamannnnnnnn, j’veux faire cacaaaaaa ! »

 

« Oui attend 2 minutes, j’ai bientôt fini »

 

« Mamannnnnnn, j’trouve pas mon doudouuuu ! »

 

 

Devine la suite de l’histoire…

 

  • Tu n’as pas avancé dans ton boulot.
  • Tu t’es énervée sur ton enfant qui lui, n’a rien demandé.
  • Tu lui en veut de ne pas être libre de travailler comme tu veux, enfermée dans cette vie de maman.
  • Tu culpabilises de ne pas être disponible pour ton enfant, de t’être énervée, de ne pas savoir gérer vie pro/vie perso.

 

Ça sent le vécu tout ça…

 

Pour résumer, tu ne peux pas être sur tous les fronts et c’est OK. Il ne sert à rien de persister. Quand on devient maman, on ne peut pas tout contrôler. On ne peut pas non plus travailler 60 heures par semaine. Tu n’as que 20 heures disponibles ? Parfait, il ne te reste plus qu’à organiser tes journées selon tes horaires.

 

3) Se reposer un maximum

 

Je ne t’apprends rien quand je te dis qu’il faut dormir pour être en pleine forme. Selon ton domaine d’activité, ton cerveau et ton énergie doivent être au top niveau. Avec un ou plusieurs enfants en bas-âge, la fatigue prend rapidement le dessus. Ce qu’il se passe, c’est que tu essayes de travailler quand tu peux, souvent le soir lorsque les enfants sont au lit. Et là commence le cercle infernal !

 

Tu te couches tard ==> tu es fatiguée le lendemain ==> tu manques de productivité ==> Tu ne prends pas de pause parce que tu as pris du retard (pourtant indispensable) ==> Tu te couches tard…

 

Fais donc attention à ne pas t’embarquer dans ce cercle vicieux. Prévois quelques soirées où tu pourras te coucher plus tôt pour récupérer, ainsi que des moments où tu pourras décompresser. Sans compter qu’avec un bébé ou un enfant en bas-âge, le sommeil, ce n’est pas gagné !

 

 

4) Être organisée

 

Tu l’as compris, une mumpreneure doit plus que jamais optimiser son temps de travail. Hors de question d’avancer dans tes projets professionnels sans planning établi… et respecté un minimum ! Car oui, il ne sert à rien d’avoir un agenda où toutes les lignes sont remplies si tu n’arrives pas à le suivre.

 

Je te conseille de ne pas trop en mettre et de prévoir des plages de temps libre pour sortir prendre l’air, faire du sport, écouter de la musique, lire, etc.

 

Par ailleurs, évite tant que possible de te planifier du travail lorsque ton enfant est là (tu sais, la fameuse culpabilité). J’inclus également le moment de la sieste. Oui, parce que parfois, ton enfant n’aura pas envie de dormir. Et là, tu fais quoi ? Voie-le comme du bonus si tu peux avancer dans ton business.

 

Au niveau organisation, il y a la team papier et la team informatique. Et quand on commence à comparer tous les outils en ligne de gestion du temps, ça devient un vrai casse-tête. Parce qu’on veut le meilleur, on veut être à la pointe de la technologie et de la tendance, on veut faire bien devant les autres (si si, avoue-le), etc. Et finalement, on se perd dans toute l’offre proposée et on galère à utiliser certains outils. Ce qui était censé être un outil de productivité se transforme en perte de temps et d’énergie.

 

Alors, peu importe que tu aimes le classique agenda papier, celui un peu plus élaboré qui s’inspire du bullet journal ou des outils comme Notion ou Trello, l’important est que tu t’y retrouves.

 

Personnellement, j’ai plusieurs méthodes d’organisation et il y en a une que j’aime particulièrement : la méthode Kanban. Je la trouve hyper pratique pour ceux qui ont des tâches à réaliser mais qui se laissent une grande souplesse dans leur planning. Tu es du genre à reporter tes notes de jour en jour parce que tu n’as pas eu le temps dans ta journée ? Bienvenue au club !

 

Pour info, je l’ai découverte dans la formation La Journée de 35 Minutes de Nina Habault.

 

 

formation journée 35 minutes nina habault

 

 

5) Anticiper les imprévus

 

Entreprendre quand on est maman, c’est aussi faire face à de nombreux imprévus. C’est surtout vrai jusqu’à ce que ton enfant aille à l’école. On ne compte plus le nombre d’otites, de fièvres, de gros rhumes et compagnie. Il y a aussi tous les rendez-vous médicaux à caser dans ton agenda. Bref, il faut faire avec, pas le choix ! C’est pour cela que je te conseille d’anticiper au maximum sur ce que tu as à faire en ayant plusieurs jours d’avance.

 

 

Oui, mais moi je suis plus productive dans l’urgence !

 

Désolée, mais oublie, ça t’évitera bien du stress !

 

 

enfant-malade-imprevu

 

 

6) Parler à son conjoint

Ce conseil pour maman entrepreneure peut t’étonner mais c’est pourtant la base si tu veux allier vie pro et vie perso. Il est important de faire le point de temps en temps avec ton conjoint de façon à l’inclure un minimum dans ta nouvelle vie. Selon moi, c’est essentiel pour resserrer les liens et s’assurer que vous avancez dans la même direction. Attention, l’idée n’est pas de le saouler dès qu’il rentre du travail !

 

La vie pro a obligatoirement un impact sur la vie de famille. Et quand on entreprend, c’est encore plus fort.

 

Selon moi, parler à son conjoint de sa vie d’entrepreneur est indispensable pour 3 raisons majeures :

 

  • L’organisation familiale : tu peux t’organiser avec ton conjoint pour qu’il s’occupe de ton enfant pendant les périodes de rush.
  • L’ambiance générale : en lui faisant part des difficultés que tu traverses, de tes émotions et de ton stress, tu évites les tensions familiales.
  • L’évolution du couple : créer son entreprise rime avec changement de mindset (état d’esprit). C’est souvent à ce moment-là que l’on découvre le développement personnel. Si tu changes et que lui non, cela peut créer des incompréhensions et de la distance.

 

Il est évident que si tu n’expliques rien à ton conjoint, il ne va pas comprendre tes réactions, tes changements d’humeur et cela va forcément générer des tensions.

 

Tu peux aussi évoquer le sujet brièvement avec ton enfant s’il est en âge de comprendre. Il saura mieux à quoi s’attendre.

 

Bref, ces conseils ne sont pas à prendre à la légère. C’est dans ton intérêt de respecter cela car sinon, tu vas très vite découvrir ce qu’est le burn-out. Parole de maman entrepreneuse !

 

 

Entreprendre quand on est maman : le résumé en questions

 

Quel est le meilleur moment pour créer son entreprise ?

 

En théorie, il faudrait avoir du temps, de l’argent et le moins de contraintes possibles. Sauf qu’en réalité, on ne peut pas avoir tout en même temps. Le mieux est justement de ne pas attendre le bon moment.

 

Pourquoi devenir une maman entrepreneure ?

 

Lorsque l’on devient maman, il y a comme un déclic qui nous pousse à se lancer à son compte.

 

  • Vouloir profiter de ses enfants
  • Leur montrer l’exemple d’une femme épanouie
  • Avoir des projets
  • Avoir la sensation d’un nouveau départ
  • Se sentir invincible
  • Réparer l’inégalité homme-femme

 

Quels métiers pour mumpreneur ?

Les métiers du web sont les plus appréciés car on peut travailler de chez soi. On pense à rédactrice web, assistante virtuelle, coach, closeuse, e-commerçante, créatrice de produits fait-main ou traductrice.

 

En dehors du web, on peut citer : photographe, décoratrice d’intérieur ou assistante maternelle.

 

Pour des revenus complémentaires, on parle de marketing d’affiliation, blogging, création d’ebook, achat-revente ou location de matériel.

 

Comment concilier vie de famille et vie professionnelle ?

 

  1. Déculpabiliser : tu as le droit de faire garder ton enfant même si tu travailles à la maison.
  2. Lâcher prise : tu ne peux pas tout contrôler et tu es obligée de moins travailler. Il faut faire avec.
  3. Se reposer : attention au cercle vicieux du « je travaille tard pour gagner du temps mais j’accumule de la fatigue donc je ne suis plus productive ».
  4. Être organisée : ton agenda doit inclure des temps de pause et ne doit pas être trop chargé. Évite de travailler en présence de tes enfants. Peu importe le format papier ou en ligne, l’important est de s’y retrouver.
  5. Anticiper les imprévus : avec des enfants en bas-âge, il y en a toujours. L’idée est d’avoir plusieurs jours d’avance sur son programme et ne plus travailler dans l’urgence.
  6. Parler à son conjoint : essentiel pour l’organisation familiale, l’ambiance générale et l’évolution du couple.

 

J’espère que cet article aura répondu à toutes tes questions. Si tu veux entreprendre en étant maman mais que tu n’as pas d’idée de business, je te propose de lire cet article sur Comment se mettre à son compte quand on n’a pas d’idée de projet ?

 

 

À bientôt

 

Priscillia

 

 

 

 

Cet article t’a plu ? Tu veux le lire plus tard ?

Epingle-le sur Pinterest !

Pour cela, survole une de ces 3 images et clique sur le logo en haut à gauche

 

entreprendre bebe
mumpreneur
entreprendre maman

Autres articles qui peuvent t’intéresser

Équilibre vie pro vie perso : les clés pour ENFIN le trouver

L’équilibre vie pro vie perso, on en parle, on le cherche mais est-ce qu’on arrive à le trouver ? Entre ta carrière et ta vie de famille, tu n’as pas envie de choisir, ni de faire de sacrifices. Toi, ce que tu veux, c’est pouvoir t’épanouir dans toutes les sphères de...

Devenir entrepreneur sur internet : mon coup de gueule 😡

BON, ÇA SUFFIT, il FAUT QUE ÇA SORTE ! Je n’en peux plus d’entendre chaque jour les mêmes discours de la bouche d’entrepreneurs (à succès ou pas). C’est sûr, je ne vais pas me faire que des amis en écrivant cet article. Mais c’est mon coup de gueule donc j’ai le droit...

Je veux réussir ma vie : les 9 commandements

Réussir sa vie, voilà un bien grand mot ! Aussi bien sur le plan personnel que professionnel. On court tous après le bonheur (il est où le bonheur, il est oùùùùù 🎶). Alors, est-ce que tu t’es déjà demandé si tu étais heureux dans ta vie ? Et qu’est-ce que tu pourrais...

Formation Closer Evolution : mon avis sur la question

Après une (longue ?) période de réflexion, tu sais que tu veux devenir closer. En revanche, tu ne sais pas encore quelle formation choisir en closing. Il faut dire que la concurrence commence réellement à être rude. De toute évidence, la formation Closer Evolution de...

Comment changer de métier sans prendre de risques ?

Changer de métier sans prendre de risques, c’est IMPOSSIBLE ! En revanche, tu peux limiter la casse en choisissant la bonne stratégie. Qu’est-ce qui te fait peur dans la reconversion professionnelle ? Quelles sont les solutions pour se lancer en évitant le pire ?...

J’ai 36 000 projets en tête : et si j’étais multipotentiel ?

Que tu sois salarié, chômeur ou entrepreneur, ton esprit est sans cesse en activité. Tu bouillonnes d'idées et tu es plutôt du genre à avoir 36 000 projets en tête. Sais-tu que c'est une des caractéristiques des personnes dites multipotentielles ? Sans parler de HPI,...

Comment vaincre la flemme en télétravail ? 5 conseils

Travailler à la maison, ça fait rêver... enfin ça, c'était AVANT ! Avant la pandémie du Covid qui ne t'a pas laissé le choix : le télétravail, sinon rien ! Tu pensais vraiment pouvoir rester chez toi et travailler en pyjama mais tu n'avais pas anticiper l'arrivée de...

Cashback formation en ligne : le bon plan !

Gagner de l'argent avec le cashback, c'est devenu un vrai style de vie pour certains. Pour d'autres, c''est encore synonyme d'arnaque. Pourtant, le principe ne date pas d'hier et il est possible de se faire rembourser une partie de son achat dans tout et n'importe...

Avis Formation Affiliation Nina Habault : qu’est-ce que ça vaut ?

Le marketing d'affiliation est un business qui cartonne. Ce n'est pas pour rien que 81 % des entreprises dans le monde utilisent cette stratégie. Toi aussi, tu veux monétiser ton blog, créer une chaîne YouTube et gagner de l'argent grâce à l'affiliation ? Alors tu...

Je m’ennuie au travail, c’est grave docteur ?

"J'ai un CDI depuis 2 ans, 5 ans, 10 ans... et je m'ennuie au travail". Ce phénomène est assez courant et pourtant encore tabou. Lorsque l'on parle d'épuisement professionnel, on pense tout de suite au burn out. Et le bore out alors ? On en parle ? Cette maladie du...
À quoi vas-tu trinquer vendredi prochain ?
quiz trinquer

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.