J’ai 36 000 projets en tête : et si j’étais multipotentiel ?

par | Mai 23, 2022 | Mindset

projets multipotentiel

Que tu sois salarié, chômeur ou entrepreneur, ton esprit est sans cesse en activité. Tu bouillonnes d’idées et tu es plutôt du genre à avoir 36 000 projets en tête. Sais-tu que c’est une des caractéristiques des personnes dites multipotentielles ? Sans parler de HPI, ni de test de QI, tu fais peut-être partie de cette catégorie. Je te laisse vérifier dans cet article. Sans oublier de te donner mes conseils pour avancer sereinement sur tous tes projets.

Avoir 36 000 projets, c’est stimulant mais épuisant !

Avoir la tête qui fourmille d’idées en permanence, ça fait aussi partie de la charge mentale des hommes et des femmes

Peu importe le statut social, tout le monde peut être sujet à la créativité débordante. 

Tu as des rêves, des envies et tu aimerais en faire des projets concrets. C’est une bonne chose car tu veux aller de l’avant, avoue que c’est stimulant ! 

Le problème, c’est qu’on ne peut pas être partout à la fois. Ah, si tu pouvais te dédoubler ou avoir des journées de 36 heures… !

Ces projets prennent une place importante dans ta tête et ça t’épuise mentalement. Tu y penses toute la journée et tu n’arrives pas à décrocher. Dans les transports, à table, sous la douche, avec ta famille, etc. Alors qu’on est censé vivre l’instant présent !

Bref, c’est ton quotidien et c’est épuisant.

Mais rassure-toi, tu n’es pas seul ! Tu fais peut-être partie de ce que l’on appelle : les multipotentiels.

 

 

Être multipotentiel, ça veut dire quoi ?

multipotentiel

Est-ce que tu as déjà entendu parler de multipotentialité ? Ce mot revient régulièrement ces derniers temps, à en croire qu’il serait presque tendance...

La définition du multipotentiel à proprement parler, c’est une personne qui possède de nombreux centres d’intérêts ou qui excelle dans plusieurs domaines. À l’inverse de l’expert ou du spécialiste !

Sur le plan neurologique, le multipotentiel a ce que l’on appelle, une pensée en arborescence. Un peu comme un arbre avec toutes ses branches. Lorsqu’une première idée en entraîne une autre, qui elle-même en entraîne une autre, etc.

Tu te reconnais là-dedans ? C’est une piste mais cela ne veut pas dire pour autant que tu es multipotentiel.

Voyons maintenant si tu peux te définir comme multipotentiel ou non avec ces 17 traits de caractère.

1) Tu as 36 000 projets en tête (d’où le titre de cet article).

2) Tu débordes d’enthousiasme à l’idée de commencer une nouvelle activité mais tu te lasses rapidement. Aller jusqu’au bout des choses est un challenge pour toi.

3) Tu es créatif et trouves toujours des solutions à tout.

4) Tu n’as jamais su quoi répondre à la question : « qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grand ? » car tu ne trouvais pas ta vocation.

5) Tu arrives facilement à te mettre à la place de l’autre et tu es fort empathique.

6) Tu vis en permanence avec le syndrome de l’imposteur car finalement, tu es toujours un peu débutant.

7) Tu es rempli de doutes et tu te remets (trop) souvent en question.

8) Tu as tendance à procrastiner car avoir plein de projets en même temps te fait peur.

9) Tu es curieux et aime être dans l’apprentissage toute ta vie. Tu collectionnes les formations en ligne. Tiens…, ça me rappelle vaguement quelqu’un… 😅

10) Tu as du mal à supporter tes humeurs changeantes et tes « up and down » fréquents.

11) Tu t’es toujours senti différent sans jamais vraiment savoir pourquoi.

12) Tu es plutôt du genre hypersensible. Tes 5 sens sont bien éveillés au point parfois, de ne pas supporter un bruit, une odeur ou un toucher.

13) Tu possèdes un excellent esprit d’analyse et de synthèse.

14) Tu te poses beaucoup de questions sur l’humanité, l’univers, la guerre, etc.

15) Tu as beaucoup d’humour, un peu décalé et tu joues subtilement avec l’auto-dérision. Cela te permet de cacher tes émotions.

16) Tu as horreur des tâches répétitives.

17) Tu as du mal à te concentrer sur une seule chose, à l’image du zappeur professionnel.

Alors, verdict ? Combien de cases as-tu coché ?

Je vais te faire un aveu : je valide personnellement toutes les cases. De là à affirmer que je suis multipotentielle, j’ai encore du mal à le dire.

D’ailleurs, il n’y a aucun test officiel pour vérifier sa multipotentialité car justement, il n’y a rien de scientifique là-dedans.

Dans tous les cas, l’idée n’est pas de se mettre dans une case, ni de le crier sur tous les toits. Et encore moins de s’en vanter ! Multipotentiel n’est pas synonyme de haut potentiel intellectuel (HPI) ou surdoué. Et le test du QI n’a rien à voir là-dedans. C’est simplement un mode de fonctionnement des neurones différent.

Et tu dois bien comprendre qu’il existe plusieurs profils de multipotentiels.

Bref, c’est un peu complexe et pas scientifique mais le savoir peut t’aider à mettre un mot sur ta personnalité.

 

5 conseils pour gérer plusieurs projets en même temps

 

conseils multipotentiel

Multipotentiel ou pas, tu veux avancer sur tous tes projets en même temps. Je te comprends tellement !

J’ai listé ici 5 conseils que je trouve pertinents et qui j’espère, pourront t’aider.

1) Accepter d’être multipotentiel

Si tu te retrouves dans le profil du multipotentiel, il est important d’accepter ce trait de caractère. Cela va te permettre de supprimer des croyances limitantes que tu as depuis longtemps. 

  • « Je ne sais jamais ce que je veux » ==> Tu veux explorer un maximum de pistes et tu possèdes une grande ouverture d’esprit. Pourquoi se limiter à un seul et même domaine d’activité ?

 

  • « Je me lasse de tout, trop vite » ==> Ta soif de connaissances t’amènes à faire le tour d’un sujet durant un laps de temps très court. Alors que pour d’autres, cela prend de longues années ! 

 

  • « Je suis moyen en tout » ==> Au lieu d’évoluer « à la vertical » en gravissant les échelons petit à petit, tu préfères ajouter plusieurs cordes à ton arc avec d’autres compétences. C’est l’évolution « à l’horizontal ». D’ailleurs, le multipotentiel est un profil recherché dans les entreprises. 

 

2) Choisir un projet prioritaire 

Il est évident que l’on ne peut pas tout faire en même temps. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut suivre les conseils lambdas du style : un seul projet à la fois. 

Je te conseille donc de choisir le projet principal du moment selon tes envies, tes finances et la facilité de réalisation. L’idée est de développer au maximum ce projet pour être à l’aise avec ça. Tu peux utiliser le principe de la loi de Pareto, le 20/80 :

80 % sur ton projet principal du moment et 20 % sur un projet secondaire (side project)

Une fois que tu te sentiras serein avec ton premier projet, tu peux inverser la balance tout doucement pour développer le second projet. 

À toi de voir quel pourcentage tu veux allouer à chaque projet, en dosant correctement le facteur risque/sécurité. De même, à toi de voir si tu te sens capable de gérer 3 projets en même temps (pas plus, tu as besoin de dormir, de manger et de t’aérer l’esprit, accessoirement 😉).

 

3) Visualiser ses projets

Une des plus grandes peurs lorsque l’on a plusieurs projets, c’est de ne pas réussir à tout gérer. Le premier réflexe à avoir est de soulager sa charge mentale.

Tu dois pouvoir visualiser l’ensemble de tes projets à court, moyen et long terme. Avoir une vision globale, puis découper ses projets en grandes étapes, puis petites tâches, etc. Un peu comme un entonnoir !

Ce que tu peux faire :

1) Note toutes tes idées de projet en éliminant ensuite celles qui te paraissent inenvisageables.

2) Choisis les projets qui te tiennent à cœur et que tu souhaites réaliser dans les 5 ans à venir. À partir de là, construis ton vision board ou tableau de visualisation.

À lire aussi ==> Tableau de visualisation : le guide de création pas à pas

3) Découpe les grandes étapes de chaque projet en te fixant une deadline. Cela te permettra de créer une frise chronologique ou timeline ou calendrier de projet (appelle-le comme tu veux). L’idéal est de le faire sur un an, mois après mois. Ta frise doit englober tous tes projets pour avoir une vision d’ensemble. Voici des exemples inspirés de Canva. Sur ce même outil, tu peux modifier à volonté.

timeline projet
frise chronologique projet
timeline mois

 

4) Découpe à nouveau les grandes étapes par de petites tâches qui elles, ne sont pas datées (l’important est d’avancer, inutile de se mettre la pression). Tu peux utiliser la méthode Kanban en déplaçant ces tâches de la colonne « à faire » à la colonne « terminé », au fur et à mesure de ton avancée. Voici ce que ça donne, tu peux t’en inspirer et le faire sur un tableau blanc, par exemple.

kanban

 

5) Organise tes journées comme tu l’entends avec un agenda quotidien. L’idée est de planifier des blocs de travail pour rester focus et optimiser ta productivité. À toi de voir si tu veux consacrer une journée entière pour un projet ou plutôt segmenter matin/après-midi/soir.

Attention à bien varier tes tâches car le multipotentiel s’ennuie vite et il déteste le travail répétitif.

Petit conseil : je ne sais pas si tu es plutôt « papier » ou « digital » dans ton organisation. Fais-le comme tu le sens. En revanche, il est préférable d’avoir le tableau de visualisation et la frise chronologique au format papier et affichés de façon bien visible.

4) Regrouper ses idées sur son téléphone

J’aurai pu mettre comme conseil spécial multipotentiel : noter toutes ses idées. Mais là, tu m’aurais dit :

Nannnn, sans blague, Priscillia, je n’y avais pas pensé… ! (humour, bonjour 😅)

Parce que le plus dur n’est pas de prendre des notes, mais de les retrouver ! Combien de fois tu as dit :

Mais il est où ce post-il de m… ? J’avais des trucs importants dessus… !

Donc, pour éviter ce genre de phrase et le stress qui va avec, je te conseille d’utiliser ton téléphone. Google Keep, Evernote, un enregistreur vocal… peu importe (mais un seul, pas 36 000, on est d’accord !). Car si tu es comme la très grande majorité des gens, ton téléphone te suit en permanence.

5) Lâcher prise sur le résultat

Avec tous tes projets, tu ne peux pas t’attarder sur des détails. Et même avec une seule activité, ce n’est pas conseillé.

Lorsque ton côté perfectionniste ressortira, souviens-toi de cette célèbre citation :

Fait vaut mieux que parfait ! 

 

Projets et multipotentialité : le résumé en questions

Voici un petit recap au cas où…

Comment reconnaître un multipotentiel ?

Tu as de nombreux centres d’intérêt et une pensée en arborescence, avec 36 000 idées différentes. Enthousiasme de la nouveauté, curiosité, empathie, adaptabilité, remise en question, sentiment de différence, ne va pas jusqu’au bout des choses, esprit d’analyse, hypersensiblité, etc. 

On peut parler de zèbre, slasheur, scanner mais pas forcément de HPI, surdoué ou test de QI.

Comment s’organiser pour gérer plusieurs activités en même temps ?

1) Accepter sa multipotentialité

Tu as construit des croyances limitantes et il est temps de les supprimer. « Je ne sais pas ce que je veux, je me lasse trop vite, je suis moyen en tout… » Tu fonctionnes simplement de manière différente.

2) Choisir un projet prioritaire

Commence par développer un projet. Lorsque tu auras acquis une certaine aisance, passe au second. Travailler en 20/80 est une bonne solution.

3) Visualiser ses projets

Utilise la méthode de l’entonnoir avec une vision globale à long terme, puis en découpant chaque projet. Je te conseille le tableau de visualisation, la frise chronologique, la méthode Kanban et un agenda quotidien.

4) Utiliser son téléphone pour regrouper ses idées

Tu t’y retrouveras plus facilement qui si tu prends des notes un peu partout

5) Lâcher prise sur le résultat

Rappelle-toi : fait vaut mieux que parfait

 

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout. Parmi tous tes projets, tu veux suivre une formation ? Je t’invite à lire ceci : Pas le temps de me former, je fais comment ?

À bientôt !

Priscillia

 

 

 

Cet article t’a plu ? Tu veux le lire plus tard ?

Epingle-le sur Pinterest !

Pour cela, survole une de ces 3 images et clique sur le logo en haut à gauche

 

projets multipotentiel
etre multipotentiel
multipotentiel

Autres articles qui peuvent t’intéresser

Équilibre vie pro vie perso : les clés pour ENFIN le trouver

L’équilibre vie pro vie perso, on en parle, on le cherche mais est-ce qu’on arrive à le trouver ? Entre ta carrière et ta vie de famille, tu n’as pas envie de choisir, ni de faire de sacrifices. Toi, ce que tu veux, c’est pouvoir t’épanouir dans toutes les sphères de...

Devenir entrepreneur sur internet : mon coup de gueule 😡

BON, ÇA SUFFIT, il FAUT QUE ÇA SORTE ! Je n’en peux plus d’entendre chaque jour les mêmes discours de la bouche d’entrepreneurs (à succès ou pas). C’est sûr, je ne vais pas me faire que des amis en écrivant cet article. Mais c’est mon coup de gueule donc j’ai le droit...

Je veux réussir ma vie : les 9 commandements

Réussir sa vie, voilà un bien grand mot ! Aussi bien sur le plan personnel que professionnel. On court tous après le bonheur (il est où le bonheur, il est oùùùùù 🎶). Alors, est-ce que tu t’es déjà demandé si tu étais heureux dans ta vie ? Et qu’est-ce que tu pourrais...

Formation Closer Evolution : mon avis sur la question

Après une (longue ?) période de réflexion, tu sais que tu veux devenir closer. En revanche, tu ne sais pas encore quelle formation choisir en closing. Il faut dire que la concurrence commence réellement à être rude. De toute évidence, la formation Closer Evolution de...

Comment changer de métier sans prendre de risques ?

Changer de métier sans prendre de risques, c’est IMPOSSIBLE ! En revanche, tu peux limiter la casse en choisissant la bonne stratégie. Qu’est-ce qui te fait peur dans la reconversion professionnelle ? Quelles sont les solutions pour se lancer en évitant le pire ?...

Comment vaincre la flemme en télétravail ? 5 conseils

Travailler à la maison, ça fait rêver... enfin ça, c'était AVANT ! Avant la pandémie du Covid qui ne t'a pas laissé le choix : le télétravail, sinon rien ! Tu pensais vraiment pouvoir rester chez toi et travailler en pyjama mais tu n'avais pas anticiper l'arrivée de...

Entreprendre quand on est jeune maman : prête à relever le défi ?

Depuis que tu es maman ou que tu es en congé maternité, tu penses de plus en plus à créer ton entreprise. Un pari fou ? Un peu, quand on sait qu'être maman, c'est déjà un boulot à part entière et un bouleversement total. Pourtant, bon nombre de femmes se lancent dans...

Cashback formation en ligne : le bon plan !

Gagner de l'argent avec le cashback, c'est devenu un vrai style de vie pour certains. Pour d'autres, c''est encore synonyme d'arnaque. Pourtant, le principe ne date pas d'hier et il est possible de se faire rembourser une partie de son achat dans tout et n'importe...

Avis Formation Affiliation Nina Habault : qu’est-ce que ça vaut ?

Le marketing d'affiliation est un business qui cartonne. Ce n'est pas pour rien que 81 % des entreprises dans le monde utilisent cette stratégie. Toi aussi, tu veux monétiser ton blog, créer une chaîne YouTube et gagner de l'argent grâce à l'affiliation ? Alors tu...

Je m’ennuie au travail, c’est grave docteur ?

"J'ai un CDI depuis 2 ans, 5 ans, 10 ans... et je m'ennuie au travail". Ce phénomène est assez courant et pourtant encore tabou. Lorsque l'on parle d'épuisement professionnel, on pense tout de suite au burn out. Et le bore out alors ? On en parle ? Cette maladie du...
À quoi vas-tu trinquer vendredi prochain ?
quiz trinquer

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Formation Closer Evolution : mon avis sur la question | J'aime Mon Métier - […] À lire aussi : J’ai 36 000 projets en tête : et si j’étais multipotentiel ? […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.